Lauréats des Prix du magazine canadien 2019

La Fondation des prix pour les médias canadiens a le plaisir d’annoncer les gagnants de la 42e édition des Prix du magazine canadien. Les lauréats ont été dévoilés à l’occasion du gala annuel, qui s’est tenu le 31 mai 2019 à l’Arcadian Court de Toronto. Journalistes, éditeurs et artistes de part et d’autre au pays ont assisté à l’événement qui était animé par l’auteur primé Omar Mouallem.

Visitez magazine-awards.com pour consulter la liste complète des finalistes et lauréats.

GRAND PRIX DU MAGAZINE

Le périodique montréalais Nouveau Projet a remporté le très convoité Grand prix du magazine – la plus prestigieuse récompense décernée à une publication. Nouveau Projet était finaliste pour ce prix pour une sixième année consécutive, et avait décroché le titre de Magazine de l’année en 2014. Le jury a invoqué l’esprit audacieux et la portée impressionnante du magazine : « Toujours ambitieux, Nouveau Projet apporte un regard neuf et un contenu stimulant dans son analyse de la société. Son équipe a mis au point un excellent système permettant clarté et variété, et elle orchestre de main de maître tout ce qui fait de ce magazine un vrai plaisir à lire. »

MEILLEURS MAGAZINES

Dans chacun des quatre segments ‘Meilleur magazine’, les juges ont sélectionné un gagnant parmi les trois finalistes. Les publications lauréates sont :

Meilleur magazine : actualité, affaires et intérêt général
OR : Nouveau Projet

MENTION HONORABLE : The Walrus, Toronto Life

Meilleur magazine : intérêt spécial
OR : Up Here Magazine

MENTION HONORABLE : Fete Chinoise, U of T Medicine

Meilleur magazine : service et art de vivre
OR : Cottage Life

MENTION HONORABLE : Elle Canada, FASHION Magazine

Meilleur magazine: art, Littérature, & Culture
OR : esse arts + opinion

MENTION HONORABLE : Canadian Art, The Site Magazine

PRIX DE LA RELÈVE

Parmi les quatre auteurs émergents, le jury a décerné le prix du Meilleur nouvel auteur à Max Binks-Collier. Le jeune journaliste a remporté cette distinction grâce à son article ‘Distant Relatives’ publié dans le magazine montréalais Maisonneuve. Selon le jury, « le reportage de Max Binks-Collier est une enquête approfondie sur des fautes professionnelles médicales, rendues possibles par la complicité des institutions. Grâce à ses entretiens attentionnés et beaucoup de recherche historique, Binks-Collier tient le lecteur en haleine et capte son attention jusqu’à la toute fin. »

Jennifer Thornhill Verma (Maisonneuve), Anais Granofsky (Toronto Life), et Mugoli Samba (The United Church Observer) ont obtenu une mention honorable.

Le Grand prix de la direction artistique a été octroyé à Éliane Cadieux du magazine BESIDE, pour la direction visuelle du numéro 5 : Quel avenir sommes-nous en train de bâtir ?
Jean-François Proulx, directeur artistique de Nouveau Projet, a obtenu la médaille d’argent.

Pour la seconde année, la Fondation a remis le Grand prix de la rédaction à un membre senior du comité de rédaction d’un magazine s’étant illustré par la qualité de son travail. Cette distinction a été octroyée à Alison Uncles, rédactrice en chef du magazine Maclean’s. Aaron Kylie (Canadian Geographic) et Nicolas Langelier (Nouveau Projet) ont obtenu une mention d’honneur.

Le Grand prix de l’éditeur honore l’éditeur dont le magazine remplit le mieux sa mission éditoriale en maximisant la portée de sa marque par le biais de multiples plateformes. Ken Hunt, éditeur de Toronto Life, a récolté la médaille d’or. « Si vous habitez à Toronto, vous connaissez Toronto Life. Le magazine grandi au même rythme que la ville, » a souligné le jury. Gilles Gagnier (Canadian Geographic) et Alysa Procida (Inuit Art Quarterly) ont obtenu une mention d’honneur.

Le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire 2019 a été décerné à Mme Linda Spalding, auteure de renom et rédactrice de longue date du magazine Brick. L’éditrice de la publication littéraire, Laurie D. Graham, a présenté cette distinction à Mme Spalding lors du gala.

Magazines les plus primés aux Prix du magazine canadien 2019

MagazineMédaille d’orMédaille d’argent
Maclean’s4
Toronto Life32
Hazlitt31
Nouveau Projet23
The Walrus22
Cottage Life2
Maisonneuve2
Dînette Magazine12
The New Quarterly 2

Les publications suivantes se sont aussi illustrées en remportant une médaille chacune :

Médaille d’orMédaille d’argent
enRoute d’Air CanadaGeist
BESIDEReport on Business Magazine
esse arts + opinionsThe Malahat Review
LSTWThe Maritime Edit
Prairie FireThe Site Magazine
Québec ScienceToronto Life Stylebook
Ryerson University MagazineUniversity of Toronto Magazine
Sharp
Taddle Creek
Title Magazine
Up Here Magazine

Faits saillants

●    Mathieu Lachapelle du magazine Dînette a récolté trois prix dans les catégories honorant l’excellence en photographie. Il a obtenu l’argent dans la catégorie Photographie : portraits, et à la fois l’or et l’argent dans la catégorie Photographie : art de vivre.

●    Anthony Oliveira a remporté deux médailles d’or dans les catégories rédactionnelles Meilleur article de fond – long format et Essais grâce à son article ‘Death in the Village’ publié dans le magazine Hazlitt.

●    The Walrus a raflé les deux médailles dans la catégorie Illustrations. L’illustrateur Sébastien Thibault a obtenu l’argent grâce à son œuvre ‘The End of an Empire’, alors que Cristian Fowlie a obtenu l’or grâce à ‘Bad Code’.

Catégories rédactionnelles et visuelles

Voici la liste des gagnants des médailles d’or et d’argent. Dans les 17 catégories rédactionnelles et visuelles, les lauréats de la médaille d’or ont reçu une bourse de 1 000 $.

Meilleur article de fond – long format
Or : Anthony Oliveira (Death in the Village) Hazlitt
Or : Brett Popplewell (Final Edition) The Walrus
Égalité pour l’or

Meilleur article de fond
Or : Omar Mouallem (It’s the End of the World as We Know It) Title Magazine
ARGENT : Emily Landau (I, Tanya) Toronto Life Stylebook

Meilleur article court
OR : Christopher DiRaddo (Austin or Bust) Air Canada enRoute
ARGENT : Matt Williams (Jeremy Dutcher’s Gift for His People) The Maritime Edit

Chroniques
OR : Kamal Al-Solaylee (Points of Departure) Sharp
ARGENT : Lisa Bird-Wilson (Clowns, Cakes, Canoes: This is Canada?) Geist

Essais
OR : Anthony Oliveira (Death in the Village) Hazlitt
ARGENT : Larissa Diakiw (Secrets Are a Captive Country) Hazlitt

Journalisme d’enquête
OR : Alison Motluk (Hallway Health Care) Toronto Life
ARGENT : Martin Patriquin (Warning Signs) The Walrus

Fiction
OR : RJ Edwards (Loose Time) Taddle Creek
ARGENT : Christine Higdon (A Prayer for Ursula in Open D) The Malahat Review

Journalisme personnel
OR : Gwen Benaway (A Body Like a Home) Hazlitt
ARGENT : Meaghan Rondeau (Half-Thing) The New Quarterly

Poésie
OR : Ben Ladouceur (The Green Carnation) Prairie Fire
ARGENT : Terence Young (The Bear) The New Quarterly

Portraits
OR : Katrina Onstad (Mr. Robot) Toronto Life
ARGENT : Malcolm Johnston (Born to Run) Toronto Life

Journalisme de service
OR : Mélissa Guillemette (Où vont les déchets électroniques ?) Québec Science
ARGENT : Mark Pupo (Where to Eat 2018) Toronto Life  

Meilleur nouvel auteur
OR : Max Binks-Collier (Distant Relatives), Maisonneuve

Illustrations
OR : Cristian Fowlie (Bad Code) The Walrus
ARGENT : Sébastien Thibault (The End of an Empire) The Walrus

Photographie : portraits
OR : Grant Harder (Tremors) Maisonneuve
ARGENT : Mathieu Lachapelle (Dompter le roc) Dînette magazine

Photographie : art de vivre
OR : Mathieu Lachapelle (La brume de l’Oregon) Dînette magazine
ARGENT : Mathieu Lachapelle (Au cœur des nuages) Dînette magazine

Photojournalisme et essais photographiques
OR : Kamil Bialous (That Which Does Not Burn) Cottage Life
ARGENT : Stephen J. Thorne (Citizens of War) Legion Magazine

Unique et hors catégorie
OR : Michael Friscolanti, Jason Markusoff, and Kyle Edwards (‘It was the last time we saw him:’ An oral history of the Humboldt Broncos bus crash) Maclean’s
ARGENT : Martin Patenaude-Monette (Martin PM) (Le bonheur en transition) Nouveau Projet

Les gagnants dans les catégories éditoriales sont :

Meilleure direction artistique d’un article
OR : Studio Wyse (Keeping Memories Alive) Ryerson University Magazine
ARGENT : Carey van der Zalm (Body, Space & Object) The Site Magazine

Meilleur dossier thématique
OR : WWI Commemorative Issue, Maclean’s
ARGENT : Autumn 2018: The Cities We Need, University of Toronto Magazine

Grand prix de la direction artistique
OR : Éliane Cadieux (Issue 05: What does our future with nature hold? | Numéro 05 : Quel avenir sommes-nous en train de bâtir ?) BESIDE
ARGENT : Jean-François Proulx (Nouveau Projet 13) Nouveau Projet

Grand prix de la rédaction
OR : Alison Uncles, Maclean’s

Grand prix de la page couverture
OR : Pay equity, Maclean’s
ARGENT : Blood in the Air, Report on Business

Grand Prix du numéro
OR : lstw issue #3, lstw
ARGENT : Nouveau Projet 14, Nouveau Projet

Grand Prix de l’éditeur
OR : Ken Hunt, Toronto Life

Félicitations aux lauréats et finalistes!

Remerciements

La FPMC tient à souligner le soutien du gouvernement du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario, de Ontario Créatif, de la

Fondation Reader’s Digest et de KCK Global. La Fondation remercie également CCR Solutions, Cision, Magazines Canada, PUSH Media, TC imprimeries Transcontinental, The Arcadian Court, University of Alberta, Very Good Studios et Vividata.

Suivez-nous @PrixMag
staff@magazine-awards.com

Le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire est décerné à Linda Spalding

La Fondation des prix pour les médias canadiens est fière de remettre le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire 2019 à Linda Spalding, auteure canadienne de renom et rédactrice de longue date du magazine Brick.

Originaire de Topeka au Kansas, Linda est arrivée à Toronto en 1982 (après un passage à Hawaii et au Mexique). En 1985, « on raconte que Linda accepta le rôle d’éditrice de Brick sur un coup de tête, » déclare Laurie D. Graham, l’actuelle éditrice de Brick. Un pari réussi puisque Linda supervisa 75 numéros de Brick sur une période de 33 ans. Linda en était « la rédactrice et parfois l’éditrice » dit Kim Jernigan (rédactrice des projets spéciaux, The New Quarterly), et maintenant, elle « continue en tant que l’une des propriétaires du magazine (alias l’une des bonnes fées marraines). »

Tout au long du mandat de Linda couvrant ces 75 numéros de Brick, le magazine « a subi une transformation incroyable… une refonte complète de la rédaction et du design, métamorphosant ainsi le magazine en quelque chose de complétement nouveau—cette transformation, si elle n’avait pas été couronnée de succès, aurait été considérée comme une entreprise très risquée, quel que soit le point de vue, » déclare Laurie.

Avec Linda à la barre, « Brick a osé devenir international, » nous rappelle Kim, malgré un climat de nationalisme littéraire à l’époque, avec un financement dépendant de la publication de contenu canadien. En poussant les limites de Brick, Linda a permis au magazine de s’épanouir au Canada et d’être reconnu mondialement.

Cette transformation comporta également une diversification des voix et du contenu (photographies, dessins, lettres et pages manuscrites, méditations, rapports de terrain, analyses longues comme des essais, mémoires, et plus encore).

Le romancier canadien Michael Helm écrit : « Jusqu’à ce que je découvre Brick, j’étais un écrivain qui avait peu d’espoir et un lecteur en manque d’émerveillement local. » Kim renchérit en ajoutant que « c’est grâce à Brick qu’elle a réalisé qu’il y avait peut-être une place pour un nouvel auteur. »

Tout en développant Brick, Linda a aussi publié le nombre impressionnant de sept livres, dont le roman “The Purchase” qui a obtenu le Prix littéraire du Gouverneur général en 2012. Avant cela, en 2003, Linda avait reçu le Prix du Festival Harbourfront, célébrant sa contribution envers la communauté littéraire canadienne.

Kim tient à préciser que Linda « a toujours fait attention aux résultats financiers, prenant soin d’assurer la solvabilité de Brick mais jamais au détriment de ses collaborateurs. » Michael nous donne un aperçu des réunions éditoriales du magazine, au cours desquelles Linda « était toujours en train d’essayer de trouver un moyen de donner un peu plus des maigres ressources du magazine à ses collaborateurs. »  Il semble que, tout au cours de la transformation de Brick, l’engagement de Linda envers les voix bien établies et les nouvelles soit resté constant.

Constants sont également les mots employés par les collègues de Linda pour la décrire : Kim parle de « son expertise éditoriale et sa volonté acharnée, » prenant connaissance des propositions avec « clarté, tact, et tranchant. » Michael Redhill—dans une lettre adressée à Linda et publiée dans Brick—écrit qu’il a eu « de la chance de rencontrer une telle férocité, qui est une preuve d’authenticité, car il y a derrière une personne dont l’amour ne peut jamais être mis en doute et la passion est si profonde qu’elle en devient un style. » Cet amour farouche pour Brick et sa communauté rend la comparaison avec une bonne fée encore plus vraie. Linda Spalding a passé 33 ans à pratiquer sa magie, en faisant du magazine « plus que la somme des parties qui le composent, » dit Kim.

« Faire partie de Brick, c’est savoir que Linda est dans votre camp, et c’est peut-être la chose la plus importante qu’elle m’ait apprise : que non seulement il est permis de manifester son soutien aux gens qui créent ce magazine, mais que c’est en fait essentiel, » dit Laurie.

Pour le rôle transformateur que Linda a joué dans le monde du magazine canadien et dans la vie des créateurs d’ici, la Fondation est extrêmement fière de lui remettre le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire 2019.

ANNONCE DES FINALISTES
Les finalistes des 42es Prix du magazine canadien seront annoncés demain, 1er mai, à 10 h (HNE) sur magazine-awards.com, Facebook et sur Twitter à @PrixMag. La FPMC aura le plaisir d’accueillir les meilleurs journalistes, rédacteurs en chef, directeurs artistiques, éditeurs et créateurs visuels le 31 mai prochain à l’occasion du gala annuel des Prix du magazine canadien qui se tiendra à l’Arcadian Court de Toronto. Les billets seront en vente à compter de demain.

AU SUJET DU PRIX DE LA FONDATION POUR CONTRIBUTION EXEMPAIRE
Le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire, qui vise à souligner l’apport exceptionnel d’un professionnel à l’industrie du magazine canadien, a été décerné pour la première fois en 1990. Cette distinction honore une contribution exemplaire qui témoigne d’un esprit novateur et créateur au cours de l’ensemble de la carrière de l’individu au sein de l’industrie du magazine. Ce prix est ouvert à tous les professionnels du milieu du magazine canadien, c’est-à-dire tous les individus œuvrant dans le secteur de la distribution, du marketing, des ventes et de la promotion, de la rédaction, de la direction artistique et de la production. Cette distinction ne peut toutefois pas être décernée à titre posthume.

Le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire est décerné à Joyce Byrne

La Fondation des prix pour les médias canadiens (FPMC) est fière de remettre le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire à Joyce Byrne, éditrice du magazine Avenue Calgary publié par RedPoint Media & Marketing Solutions. Il s’agit de la plus haute distinction octroyée par la Fondation à un individu œuvrant au sein de l’industrie du magazine au Canada.

11
Photographe: Jared Sych

Si l’édition vous passionne, vous avez certainement rencontré ou travaillé avec Joyce. Considérée comme la « championne des magazines », Joyce se démarque tant elle est enthousiaste dans son approche de travail.

« Joyce ne cherche pas la facilité », affirme Penny Caldwell, ancienne rédactrice en chef et éditrice de Cottage Life. « Depuis son entrée remarquée sur la scène de l’édition du magazine, elle n’hésite pas à apporter son aide aux autres, et ce, au-delà de sa propre sphère. »

Juste avant d’entamer sa carrière au début des années 2000, Joyce a suivi un cours d’édition avec D. B. Scott à l’Université Ryerson où elle a fait la rencontre d’Anicka Quin. Aujourd’hui directrice de la rédaction des magazines Western Living et Vancouver, Quin se souvient de leur rencontre : « [Joyce] avait déjà son sens de l’humour espiègle, et elle se démarqua très vite des autres comme étant l’une des seules vraiment prêtes à faire partie de cette industrie ».

Et elle était fin prête. Alors que Joyce dirige This Magazine en tant qu’éditrice, de 2001 à 2005, la publication se surpasse dans les domaines des affaires et de la rédaction. « En 52 ans d’existence, This Magazine n’a été qu’une seule fois finaliste au titre de Magazine de l’année aux Prix du magazine canadien, et c’était pendant le mandat de Joyce. Il s’agit d’une belle preuve de ses qualités de leader et de l’excellent magazine qui en a résulté, » note Lisa Whittington-Hill, successeure de Joyce et éditrice actuelle de This.

En 2005, Joyce laisse This Magazine entre les mains compétentes de Whittington-Hill et déménage à Edmonton, rejoignant ainsi la compagnie primée Venture Publishing en tant que vice-présidente et éditrice adjointe. Là-bas, elle concentre ses efforts sur les magazines Alberta Venture et unlimited. En 2008, unlimited devient le premier magazine publié en Alberta à gagner un Prix du magazine canadien dans la catégorie Direction artistique d’un numéro, une prouesse remarquable pour l’équipe de cette jeune publication à l’époque. Durant cette période, Joyce participe également au lancement de Eighteen Bridges, un magazine littéraire ayant à son actif une collection impressionnante de Prix du magazine canadien.

En 2014, Joyce déménage environ 300 kilomètres plus au sud et devient l’éditrice d’un autre magazine réputé : Avenue Calgary. Elle dirige si brillamment l’équipe de cette publication sur l’art de vivre qu’elle a récemment accédé à la fonction d’éditrice de groupe.

En tant qu’éditrice, Joyce privilégie une approche collaborative. « Bien qu’elle sache tellement de choses sur l’industrie et les magazines – d’une connaissance encyclopédique des concepts de couverture publiés de par le monde à une maîtrise rapide des idées novatrices sur l’avenir de l’industrie et la façon d’améliorer les ventes – elle est une excellente collaboratrice et porte attention aux idées de tous les membres de son équipe, » affirme Käthe Lemon, rédactrice en chef d’Avenue Calgary.

12

Un coup d’œil rapide à la carrière de Joyce révèle son engagement à l’égard de l’industrie. Au fil des ans, Joyce collabore à des magazines qui se spécialisent sur divers sujets, passant du commerce, de la politique et de la littérature aux affaires et à la vie urbaine. Sa passion pour les magazines est restée intacte. En plus de son rôle d’éditrice et de ses divers engagements bénévoles, Joyce trouve toujours du temps à consacrer à la révision du magazine littéraire semestriel Taddle Creek.

« Faire du bénévolat est essentiel pour redonner à notre communauté et à notre industrie, » remarque le journaliste vétéran David Hayes. « La plupart d’entre nous ont les meilleures intentions. Quelques-uns arrivent à gérer un ou deux engagements dans nos vies bien occupées. Joyce, elle, est une bénévole inlassable pour des causes innombrables, la plupart en rapport avec l’édition ou la rédaction des magazines, en plus de toutes ses fonctions rémunérées. »

Dire que l’expérience bénévole de Joyce est impressionnante serait un euphémisme.

De 2002 à 2012, au cours de son mandat en tant qu’administratrice de Magazines Canada, elle siège aux comités des affaires publiques et des petites publications, aux groupes de travail d’élaboration des programmes, et au comité de développement professionnel, qu’elle préside de 2007 à 2013.

De plus, Joyce a fait partie des comités de développement de programmes pour la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario, au conseil de Word on the Street (Toronto) – où elle participe au développement de la très populaire tente de lecture de Canadian Magazines – et au conseil du Theatre Network d’Edmonton. En 2008-2009, Joyce préside les Prix de l’Advertising Club of Edmonton (ACE), et de 2010 à 2014, le gala de bienfaisance du Edmonton Cannes Reel Screening pour le National Advertising Benevolent Society (NABS). En 2013, Joyce reçoit le Fellowship Award de l’ACE, et est nommée au tableau d’honneur de la NABS l’année précédente.

Joyce siège actuellement au conseil d’administration de la Fondation des prix pour les médias canadiens, conseil qu’elle a aussi présidé pour un terme de deux ans. Véritable bâtisseuse de cette industrie, elle est l’actuelle présidente de l’Alberta Magazine Publishers Association (AMPA), et est administratrice du National Advertising Benevolent Society (section régionale de l’ouest) et de l’International Regional Magazine Association (IRMA).

Ses efforts qui ne passent pas inaperçus sont acclamés par ses pairs. « Il me serait difficile de trouver un professionnel de l’édition plus enthousiaste, engagé et compétent dans l’industrie du magazine et des médias que Joyce Byrne. Elle est une championne de l’industrie – de ses gens, ses produits et lecteurs, » dit Suzanne Trudel, directrice générale de l’Alberta Magazine Publishers Association. Plus tôt cette année, l’AMPA a salué l’expertise de Joyce dans le domaine de l’édition en lui décernant le prix Achievement in Publishing.

Pour son dévouement et son enthousiasme à forger une industrie du magazine canadien plus ouverte et plus forte, pour son plaidoyer inlassable en faveur de l’engagement bénévole, et pour ses qualités de leader, la Fondation des prix pour les médias canadiens est fière d’honorer Joyce Byrne, une « accro du magazine » autoproclamée, en lui décernant le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire.

NMAFREN
Les finalistes des 41es Prix du magazine canadien seront annoncés demain 1er mai 2018 à 10 h (HNE) à www.magazine-prix.com, bloguemagazineprix.com et sur Twitter à @PrixMag.

La FPMC aura le plaisir d’accueillir les meilleurs journalistes, rédacteurs en chef, directeurs artistiques, éditeurs et créateurs visuels le 1er juin prochain à l’occasion du 41e gala des Prix du magazine canadien qui se tiendra à l’Arcadian Court de Toronto. Les billets seront en vente à compter de demain à www.magazine-prix.com. Dans les catégories rédactionnelles et visuelles, les gagnants des médailles d’or reçoivent une bourse de 1 000 $. Les lauréats des médailles d’argent reçoivent un certificat, et les autres finalistes une mention d’honneur.

Pour en savoir davantage au sujet des possibilités de commandites, veuillez communiquer avec Barbara Gould, directrice générale de la FPMC, à staff@magazine-awards.com.

 

 

 

 

 

Gala 40e anniversaire : soyez de la fête !

Le dévoilement des lauréats des 40es Prix du magazine canadien approche à grands pas ! La Fondation vous convie au gala 40e anniversaire des Prix du magazine canadien, qui se tiendra le 26 mai prochain à l’Arcadian Court de Toronto. Cette soirée qui promet d’être épique vaut le détour ! Les billets s’écoulent rapidement, hâtez-vous !

BILLETS À 35 $ POUR LES PIGISTES 
Grâce à la générosité de ses partenaires, la Fondation a le plaisir d’offrir des billets au tarif réduit aux pigistes en lice pour un prix. Pour tout savoir à propos de cette offre, visitez magazine-prix.com.

 

NOS MAÎTRES DE CÉRÉMONIE 

Il y a 40 ans, la Fondation des Prix du magazine canadien voyait le jour, grâce au dévouement d’un groupe de professionnels de l’industrie. Parmi ceux-ci, le président fondateur de la Fondation : Michael de Pencier. Grand visionnaire, et éditeur exceptionnel, Monsieur de Pencier recevait en 1991 le Prix de la Fondation pour contribution exemplaire à l’industrie du magazine canadien. C’est un honneur pour la Fondation d’accueillir Monsieur de Pencier au gala anniversaire des Prix du magazine canadien. D.B. Scott et Kim Pittaway, également lauréats du Prix de la Fondation pour contribution exemplaire, et plusieurs autres récipiendaires de ce prix se partageront la scène le 26 mai prochain.

La Fondation est de plus ravie d’annoncer qu’Alicia Elliott, auteure autochtone finaliste dans la catégorie Essais, s’adressa aux invités lors de la cérémonie.

 

PROGRAMME DU GALA – UN APERÇU !
Notre équipe a travaillé très fort pour concevoir un programme de gala digne de nos 40 ans. Vanessa Wyse, ancienne directrice artistique du défunt magazine The Grid et fondatrice du Studio Wyse, qui signe le design et la conception du programme. Nous tenons à remercier chaleureusement Vanessa, qui a généreusement mis son génie artistique au service des Prix. Nous avons hâte de dévoiler le programme ! En attendant, voici un avant-goût – la page couverture !

program40
Vous ne pourrez être des nôtres le 26 mai prochain pour la remise des prix ? Suivez-nous sur Twitter @PrixMag puisque tous les gagnants seront annoncés en temps réel. Mots-clics : #pmc40 #nma40. Consultez le site des finalistes pour voir toutes les oeuvres en nomination.

french_pmc40

Un énorme merci à nos généreux commanditaires et partenaires !

Finalistes des 40es Prix du magazine canadien

FinalistesHeader

Les Prix du magazine canadien ont le plaisir d’annoncer les finalistes de la 40e édition anniversaire.

[ Site des finalistes ] [ Billets pour le gala ]  [ Liste des finalistes PDF ]

Quelque 197 publications canadiennes de part et d’autre au pays ont participé à la 40e édition des prix. Des magazines imprimés et numériques, publiés en français ou en anglais, ont soumis les œuvres rédactionnelles et visuelles de plus de 2 000 artisans de l’industrie. Après plusieurs semaines de délibérations, les 112 juges bénévoles de la Fondation ont sélectionné 202 candidatures soumises par 75 périodiques.

Sans plus attendre, voici les finalistes des 40es Prix du magazine canadien!

 

FINALISTES – MAGAZINE DE L’ANNÉE

Deux publications québécoises figurent parmi les cinq périodiques finalistes pour le titre de Magazine de l’année : Nouveau Projet (Atelier 10), et Ricardo (Ricardo Media).

Nouveau Projet, qui célèbre cette année ses 5 ans, est en lice dans cette catégorie pour la 4e année consécutive. En 2015, le magazine avait remporté les grands honneurs en décrochant le titre convoité. Du côté de Ricardo, il s’agit d’une première nomination au titre de publication de l’année. L’équipe du magazine avait toutefois remporté la médaille d’or l’an dernier dans la catégorie Meilleure marque d’un magazine, qui a été fusionnée à la catégorie Magazine de l’année en 2017.

FINALISTES – DIRECTION ARTISTIQUE D’UN NUMÉRO

PUBLICATIONS QUÉBÉCOISES & FRANCOPHONES
L’ensemble des magazines québécois et francophones cumule un total de 58 nominations. Les publications en lice sont Air Canada enRoute, B-SIDE, Caribou, Châtelaine, Conseiller, Dînette Magazine, DTK Men, Esquisses, esse Arts + Opinions, Jeu, Revue de théâtre, L’actualité, Maisonneuve, Nouveau Projet, Québec Science, Pour parler profession et Ricardo.

FINALISTES – ILLUSTRATIONS

FAITS SAILLANTS – CRÉATEURS FRANCOPHONES
Dans les catégories rédactionnelles, de nombreux journalistes et auteurs québécois figurent parmi les finalistes pour une première fois en carrière :

Anne-Marie Luca, Nael Shiab (L’actualité)
Marie-Sophie Banville, Martin Gilbert, Audrée Wilhelmy, Chloé Savoie-Bernard        (Nouveau Projet)
Hélène Lefranc (Esquisses)
Jean-François Venne (Conseiller)
Françoise Major, Xavier Inchauspé (Jeu, Revue de théâtre)

Soulignons également les finalistes francophones en lice cette année qui cumulent un nombre impressionnant de nominations depuis le début de leur carrière journalistique :

Louise Gendron (Châtelaine) – 33e nomination
Jonathan Trudel (L’actualité) – 27e nomination
Dominique Forget (Québec Science, Châtelaine, Jobboom, ELLE Québec, L’actualité) – 14e nomination
Pierre Fortin (L’actualité) – 13e nomination
Alec Castonguay (L’actualité) – 12e nomination

FINALISTES – DIRECTION ARTISTIQUE D’UN SEUL ARTICLE

PREMIÈRE NOMINATION – MAGAZINE QUÉBÉCOIS OU FRANCOPHONE
Sept périodiques québécois ou francophones se sont taillé une place parmi les finalistes pour récolter leur première nomination aux Prix du magazine canadien. Il s’agit de Conseiller, Esquisses, Pour parler professionesse Arts + Opinions Jeu, Revue de théâtre, B-SIDE et Dînette Magazine.

 

FINALISTES – PAROLES ET IMAGES

CRÉATEURS LES PLUS CITÉS

Omar Mouallem – 4 nominations (Avenue, Hazlitt, Sharp, University Affairs)
Catherine Perreault-Lessard – 3 nominations (Châtelaine, L’actualité, Ricardo)
Richard Kelly Kemick – 3 nominations (Geist, MaisonneuveThe New Quarterly)
Nancy McDonald – 3 nominations (Maclean’s)
Katherine Laidlaw – 2 nominations en tant qu’auteure; 6 en tant que rédactrice-réviseure (The Walrus)

De nombreux créateurs récoltent deux nominations chacun :
Gérard DuBois (L’actualité)
Nael Shiab (L’actualité)
Byron Eggenschwiler (Vancouver Magazine)
Bruce Livesey (Report on Business)
Jason McBride (Canadian Art, Toronto Life)
Mark Pupo (Toronto Life)
Virginia McDonald (Air Canada enRoute)
Peter Ash Lee (Corduroy)
Chris Nicholls
(FASHION Magazine)

FINALISTES – MEILLEURE PAGE COUVERTURE

 

MAGAZINES LES PLUS CITÉS
L’actualité, qui obtient 13 nominations, est en tête des magazines francophones, et au second rang parmi l’ensemble des participants. La publication récolte dix nominations dans les catégories rédactionnelles, deux dans les catégories visuelles et une dans les catégories intégrées.

The Walrus – 14
L’actualité – 13
Report on Business – 11
AirCanada enRoute – 8
Nouveau Projet – 8
Hazlitt – 6
Maclean’s – 6
Ricardo – 6
Toronto Life – 6
Maisonneuve – 5

FINALISTES – MEILLEUR DOSSIER THÉMATIQUE


MEILLEUR AUTEUR DE LA RELÈVE
Ce prix sera octroyé à un journaliste dont les premières œuvres publiées dans un magazine démontrent un haut degré de maîtrise et laissent présager un avenir prometteur dans le métier. Les finalistes sont :

  • Kyle Edwards (Maclean’s)
  • Viviane Fairbank (Ryerson Review of Journalism)
  • Amorina Kingdon (Hakai Magazine)
  • Eternity Martis (Hazlitt)
  • Sharon J. Riley (Maisonneuve)

FINALISTES – MEILLEUR DOSSIER THÉMATIQUE : SERVICE

PRIX DE LA FONDATION POUR CONTRIBUTION EXEMPLAIRE

CPENNY
Portrait de Penny par Daniel Ehrenworth

La lauréate du Prix de la Fondation pour contribution exemplaire 2017, annoncée le 19 avril, est Madame Penny Caldwell, éditrice du magazine Cottage Life. Également mentore, professeure, bénévole au sein de plusieurs associations et jurys, et fervente partisane d’un renforcement de notre communauté, Mme Caldwell a marqué l’industrie du magazine canadien de façon indélébile. La FPMC est fière de rendre hommage à la carrière exceptionnelle de cette chef de file de l’industrie.

Visitez magazine-prix.com pour lire la biographie de Penny Caldwell.

 

 

Visitez notre site dédié aux finalistes pour tous les détails!

40e GALA ANNIVERSAIRE – SOYEZ DE LA FÊTE!
Les lauréats des médailles d’or et d’argent seront dévoilés lors du 40e gala anniversaire des Prix du magazine canadien, qui se tiendra le 26 mai à l’Arcadian Court de Toronto. Dans la plupart des catégories, une bourse de 1 000 $ sera remise aux gagnants de médaille d’or.

[ Achetez vos billets pour le gala à magazine-prix.com ]

combined_taglinefrench

REMERCIEMENTS

La Fondation des Prix du magazine canadien remercie BookmarkCDS Global, Access Copyright, Canadian Writers Group, Alberta Magazine Publishers Association. Grâce à leur généreux soutien, des billets à prix réduit (35 $) seront offerts aux pigistes en nomination cette année (quantité limitée).

La Fondation tient à souligner le soutien du gouvernement du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario et de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO).  La Fondation remercie ses généreux commanditaires : TC Transcontinental Printing, Rolland Enterprises, CNW, Goetz Storytelling, Impresa Communications et Studio Wyse.